Congo / Guinée-Bissau : une victoire encourageante des Diables rouges - PONTON FM

PONTON FM
Suivez-nous
Direct
Aller au contenu
Sport
Congo / Guinée-Bissau : une victoire encourageante des Diables rouges
Publié par Alban Wilfried NDIBA dans SPORT • 26 Mars 2018



Les Congolais l’ont emporté dimanche, à Mantes-la-Ville, face aux Bissau-guinéens. Un succès prometteur pour l’équipe de Sébastien Migné.

Dans les travées du stade Aimé-Bergeal de Mantes-la-ville, les supporteurs de Guinée-Bissau étaient majoritaires. Les Diables rouges ont, toutefois, pu compter sur le soutien de quelques fans et de la présence du ministre des Sports, Hugues Ngouélondélé, et de Jean-Michel Mbono, le président de la Fédération congolaise de football.

Comme annoncé avant le match, Sébastien Migné a opté pour un 4-4-2 à plat avec, devant Mafoumbi, convaincant d’un bout à l’autre du match, un axe central Mayembo-Badila plutôt complémentaire, et sur les côtés Baudry et Bissiki, sérieux et appliqués, dimanche après-midi.

Dans l’entrejeu, le duo Ndinga-Oniangué est aligné, alors que Jordan Massengo, qui a joué vendredi soir avec son club, débute sur le banc.

A l’image de l’équipe, le milieu de Sivasspor manque son entame de match : globalement dominés, les Diables rouges se font bousculer durant les vingt premières minutes.

Pour inverser la tendance, le capitaine Oniangué montre l’exemple avec fougue, imité sur le côté par un Dzon Delarge parfois brouillon, mais combatif.

Devant, Thievy Bifouma est très mobile, tandis que Koubemba réalise un travail complémentaire dans l’axe. Touché à la cheville dans la semaine, Dylan Bahamboula n’était pas dans son assiette.

La délivrance va venir du duo Oniangué, au départ et à la finition, Bifouma, passeur décisif après avoir mystifié défenseurs et gardiens adverses, bien relayés par Koubemba et Delarge (1-0, 36e).

Bandé à la cuisse, en prévention, Mayembo laisse sa place à Kibamba à la pause. Ce dernier réalise une entrée remarquée, avec quelques interventions autoritaires. Que ce soit avec le Grenoblois ou Kibamba, la charnière centrale avec Badila est un axe de travail intéressant, surtout que les deux latéraux, Bissiki et Baudry, ont également donné satisfaction.

Autre changement, avec tout autant de réussite : l’entrée de Prestige Mboungou sur la gauche de l’attaque. Actif et travailleur, le milieu offensif de Diables noirs n’aura pas manqué de taper dans l’œil des recruteurs qui sillonnent les stades à la recherche de nouvelles pépites. Et de se montrer décisif en servant, sur le côté gauche de la surface, Bifouma qui double le score (2-0, 57e mn).

Merveil Ndockyt, à la place de Delarge, puis Jordan Massengo, pour Ndinga, entrent ensuite pour conserver le score, qui ne bougera pas malgré quelques temps forts des Djurtus.

Sébastien Migné et son équipe tiennent ainsi leur premier succès depuis mars 2017. Dommage, toutefois, qu’il soit vain dans la course aux points Fifa, puisque, avant le coup d’envoi, les joueurs ont appris de la bouche des arbitres que la rencontre n’était pas homologuée par la Fifa. Le compteur de Thievy Bifouma reste donc bloqué à treize réalisations en vingt-quatre matchs officiels. Mais il entre encore un peu plus dans le cœur de tous les supporteurs congolais.

Congo Vs Guinée-Bissau : 2-0 (1-0)

Buts : Prince Oniangué (36e mn) et Thievy Bifouma (59e).

Congo : Mafoumbi- Baudry, Mayembo (Kibamba, 45e), Badila, Bissiki-Delarge (Ndockyt, 71e), Ndinga (Massengo, 73e), Bahamboula (Mboungou, 45e)- Koubemba, Bifouma (Pambou, 88e).

Entraîneur : Sébastien Migné.
© 2018 Copyright PONTON FM – Tous droits réservés
PONTON FM n'est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes
Fréquentation certifiée par MCRTV-NF
Design By DCA Groupe
MCRTV-NF
PONTON FM
Retourner au contenu